Sommes-nous croyants ?

Peut-on supposer que l’on ne croit pas ? Ne pas croire, c’est tout de même croire que l’on ne croit en rien. Et rien, c’est quelque chose !

En fait, croire est la matrice de notre réalité. Selon ce que l’on croit, la matrice se dessine et s’offre à nous avec les possibles en conséquences de nos croyances.


Exemple :

Dans ce dessin, nous pouvons constater qu’un cuisinier est surpris de ne pas recevoir ces compliments habituels. Personne ne vient le saluer, ni même le féliciter. Le bulles grises nous montre ce à quoi il est habitué à penser.

La bulle noire, nous montre son désarroi.

Les bulles colorées révèlent comment à partir des sens se construisent une trame d’évaluation et de croyances.

Comme on peut le constater, le cuisinier est en train d’interpréter la réalité à partir d’un événement inhabituel. Personne ne vient le féliciter comme à l’habitude. L’expérience est tellement inconcevable pour lui, qu’il ne peut s’empêcher d’évaluer la situation.

Puisque personne n’est venu le saluer, le remercier ou simplement lui faire un signe, il se questionne :

  • J’ai tout de même un diplôme
  • Habituellement, j’ai toujours des remarques positives
  • C’est pourtant très bon ce que j’ai préparé (c’est ce qu’il croit, mais personne ne vient le confirmer)

En outre, cette situation fait écho à un événement survenu dans sa jeunesse. En effet, alors qu’il s’essayait pour la première fois à l’art culinaire, personne ne lui avait fait de compliment. Toute sa famille s’était contentée de goûter à ses plats, sans même les finir. Son désarroi était tel, qu’il faillit ne pas poursuivre ses études de cuisinier. Ce souvenir, à la fois à l’origine de sa motivation pour prouver qu’il était tout de même capable de réussir et en même temps source d’un puissant stress risquait fort probablement de le mettre dans un processus d’autosabotage.

Les croyances du cuisinier ont constitué sa matrice expérientielle, à partir de laquelle il se sent incompris.

La matrice s’anime à partir de vos croyances. Un événement suffit ! La manière dont vous l’interprétez déforme la matrice et vous oblige à reconsidérer tout ce que vous avez entrepris jusqu’à ce jour.

    Ne laissez donc pas les croyances polluer votre vie.