L’analyse transactionnelle

Les outils de l’analyse transactionnelle sont devenus indispensables dans la compréhension des mécanismes inhérents à la personnalité. Les trois instances que sont le Parent, l’Enfant et l’Adulte développés par Berne permettent d’analyser les rapports sociaux et la façon de communiquer de tout un chacun. La compréhension qui en découle éveille la conscience de l’être à de nouvelles interactions afin de résoudre tous les problèmes et les conflits provoqués par l’ignorance caractérisée jusque là. Même si la mémoire ancienne a enregistré pendant l’enfance la plupart des comportements et des réponses immédiates, l’on sait aujourd’hui que l’on peut reprendre le contrôle des mécanismes automatiques par une action responsable basée sur des valeurs personnelles et communes.

L’analyse structurale apporte des éléments de compréhension dans la communication verbale et non verbale.

L’analyse fonctionnelle approfondit les comportements de l’individu.

Yves Orduña ajoute au module de l’analyse transactionnelle une nouvelle approche dont il est le fondateur qu’il nomme : l’analyse investigationnelle. Elle interroge les croyances et les pensées qui découlent des comportements et des mécanismes automatiques.

Ce module fait passer du rôle de victime à celui de leader. Influencer se différencie alors de la manipulation par le fait que dans le premier cas, l’on cherche un rapport gagnant / gagnant. Rappelons que la manipulation consiste à établir un rapport gagnant / perdant.

Cet outil permettra une meilleure compréhension des sentiments et émotions qui nous animent. Une aptitude singulière à les exprimer sans blesser son interlocuteur et sans le juger. Aussi, l’approche finale permettra un accès direct aux besoins de chacun, afin qu’ils soient proposés dans le processus de réalisation d’un objectif, non plus comme une exigence, mais comme une proposition, une possibilité, un avantage au processus d’évolution.